Menu mobile

Comment faire un ”pitch de vente” en réseautage ?

Par: gestion /

Développer son réseau professionnel est important. Cela permet de rencontrer des personnes variées, d’accéder à des opportunités intéressantes et de découvrir plein de bonnes pratiques. Mais le réseautage n’est pas forcément facile pour tout le monde… Suivez donc nos 4 astuces pour mieux réseauter et vous vendre en situation de réseautage !

  • Préparez votre pitch de vente

D’abord, vous devez préparer votre pitch de vente personnel. Face à votre interlocuteur, vous n’aurez pas de temps à perdre, alors mieux vaut être prêt ! Votre objectif est de vous faire remarquer en sortant du lot. Vous devez donc mettre en avant vos principaux atouts et qualités.

À ce niveau, gardez toujours en tête que vous ne vendez pas uniquement des compétences et des expériences professionnelles, vous vendez aussi et surtout une personnalité ! Selon votre cible et vos objectifs, listez donc vos avantages clés. Préparez également une phrase d’accroche et une formule de conclusion.

Puis répétez ! En vous entraînant correctement (avec un ami ou même devant votre miroir), vous maîtriserez mieux votre pitch de vente et aurez moins le trac le moment venu.

  • Soignez votre première impression

Vous le savez, on n’a qu’une seule occasion de faire une première impression. Faites en sorte qu’elle soit bonne ! Concrètement, vous avez moins de 10 secondes pour capter l’attention. Ce qui est court… mais assez long pour atteindre votre objectif.

Trouvez donc une « entrée en scène » et une phrase d’accroche qui vous feront remarquer (de manière positive, évidemment). À ce niveau, le non verbal sera crucial : vous devrez paraître naturel, détendu et professionnel, tout en étant avenant et enthousiaste. Côté élocution, veillez à articuler correctement et à ne pas parler trop vite, malgré le stress de la situation.

Bien sûr, portez une tenue correcte, adaptée au contexte !

  • Éveillez la curiosité

Voyez votre pitch de vente comme une bande annonce de film : vous n’avez que quelques minutes voire secondes pour intéresser et convaincre votre auditoire. L’idée est d’éveiller la curiosité de votre interlocuteur pour initier la conversation, voire une future relation.

Pour cela, vous devez donner assez d’informations pour susciter l’intérêt, sans en dire trop (sinon votre contact n’aura pas envie d’en savoir plus). Le défi consiste donc à trouver donc le juste milieu !

  • Soyez bref et concis

Parfois, on parle aussi de « elevator pitch » : un trajet en ascenseur dure à peine quelques minutes, imaginez que vous devez convaincre votre auditeur dans ce temps imparti ! En si peu de temps, chaque mot compte. Vous devez donc être aussi concis et clair que possible. En bref : allez à l’essentiel !

Choisissez vos mots avec soin, en évitant le jargon et les tournures compliquées. Apportez des exemples concrets, sans pour autant vous noyer dans les détails. En quelques mots, vous devez réussir à montrer en quoi votre profil pourrait être intéressant pour votre interlocuteur.

Avec une bonne préparation et une maîtrise suffisante de votre trac, vous arriverez à convaincre votre interlocuteur grâce à votre super pitch de vente !

Consulte le calendrier pour partager à nos 4@6 Réseautage gratuits!

Commentaires