Menu mobile

La motivation et le bonheur au travail

Par: gestion /

La motivation professionnelle et le bonheur au travail sont deux éléments que l’on cherche à obtenir pendant sa carrière. Désormais, il n’est plus question de vivre pour travailler, ni même de travailler pour vivre. L’enjeu est ailleurs : on recherche davantage l’accomplissement professionnel et personnel (car les deux sont de plus en plus liés). Vous cherchez encore votre propre motivation au travail ? Vous êtes en quête de bonheur au travail ? Suivez nos conseils !

La rémunération : un critère de satisfaction parmi d’autres

Surtout parmi les nouvelles générations, on observe un phénomène très représentatif de la quête de bonheur au travail : le fait que des personnes quittent un emploi généreusement rémunéré, pour se consacrer à un emploi plus plaisant. Elles renoncent ainsi à une partie de leur rémunération, pour faire un métier qu’elles aiment, qui correspond plus à leurs valeurs.

Une étude de 2016 montre d’ailleurs que 3% des employés seulement voient leur salaire comme la source principale de leur satisfaction professionnelle. Pour les autres, les éléments suivants ont un impact bien plus fort :

  • L’ambiance dans l’équipe et les relations avec les collègues (29% des répondants).
  • Les mandats / tâches intéressantes et l’épanouissement au travail (20%).
  • La liberté et l’autonomie accordées par les supérieurs hiérarchiques (13%).

Pour faire simple, la rémunération est un critère de base à satisfaire (sans elle, aucune motivation possible !), mais elle n’est absolument pas une priorité pour être heureux dans son travail.

Comment améliorer votre motivation au travail ?

Ensuite, il existe de nombreux leviers de motivation professionnelle. Vous devez donc identifier ceux qui ont le plus d’importance à vos yeux, pour agir dessus en priorité. Cela vous aidera également dans vos décisions professionnelles (métiers, entreprise, etc.) : en connaissant vos motivations professionnelles, vous établirez vos priorités plus efficacement.

En pratique, voici les autres facteurs de motivation qui peuvent influer sur votre bonheur au travail :

  • Les aménagements proposés par l’entreprise. Par exemple, si vous avez des enfants, vous chercherez en priorité un employeur disposant d’une garderie. Ou si vous venez travailler en vélo, vous apprécierez de bénéficier d’un garage à vélos au travail.
  • Le sentiment d’appartenance au groupe : vous passez une grande partie de votre temps avec vos collègues. Si vous êtes assez sociable, ce point sera certainement très important pour vous.
  • La reconnaissance professionnelle est essentielle si le jugement des autres vous importe. Choisissez alors un poste dans une entreprise qui valorise ses collaborateurs et leurs contributions.
  • L’accomplissement personnel : vous avez besoin de vous sentir utile et fier de vous ? Vous vous épanouissez dans des tâches qui vous stimulent ? Concentrez-vous sur le choix des mandats et la progression de votre carrière.
  • L’évolution de carrière : si vous avez des ambitions spécifiques, privilégiez les formations professionnelles, les promotions, la mobilité interne, etc.
  • L’autonomie : vous êtes plutôt autodidacte et assez indépendant ? Vous aimez être libre d’organiser vous-même votre emploi du temps ? Misez sur ce point !

Ainsi, il est important de bien identifier vos propres motivations professionnelles pour atteindre le bonheur au travail ! Et vous, quelles sont les vôtres ?

Commentaires