menu
Perfectionnement personnel Recherche d'emploi

Vie étudiante VS Vie active : conseils pour une transition en douceur

Partager sur Facebook

La fin des études et l’entrée dans la vie professionnelle marquent un tournant essentiel dans la vie. Ce grand chamboulement apporte son lot de découvertes, d’opportunités et de curiosités, mais aussi quelques questionnements, craintes, voire difficultés. Suivez donc nos conseils pour que la transition entre ces deux mondes se déroule le mieux possible ! 

Vie étudiante VS Vie active : un nouveau rythme

D’abord, passer du monde étudiant à la vie professionnelle représente un vrai changement de rythme ! Les horaires décousus de l’école font place aux horaires plus stricts et réguliers de l’entreprise.

Pendant vos études, vous jouissiez encore d’une certaine liberté entre vos cours et votre vie en dehors des bancs de l’université. Mais une fois dans le monde du travail, une nouvelle cadence s’impose, souvent plus soutenue. À ces horaires réguliers s’ajoute aussi la réduction drastique des congés : vous passez de plusieurs mois de vacances par an… à une poignée de semaines seulement (retrouvez plus d’informations sur les congés payés sur ce site).

Par ailleurs, rassurez-vous, il est normal d’être fatigué les premiers mois ; laissez le temps à votre organisme de s’habituer à ce nouveau rythme ! Et acceptez de ne plus pouvoir mener la même vie que pendant vos études. Dans la vie active, les soirées animées entre étudiants n’ont plus vraiment leur place : vous devez dormir suffisamment pour recharger vos batteries et être frais le lendemain !

Vous êtes compétent !

Ensuite, le passage de la vie étudiante à la vie professionnelle est parfois difficile à vivre car il faut trouver sa place dans un tout nouvel univers. Mais aussi bien pendant vos recherches d’emploi qu’une fois en poste, gardez bien en tête que vous êtes compétent ! Vous possédez une réelle valeur-ajoutée, dont les entreprises peuvent avoir besoin.

En effet, la simple expérience professionnelle ne fait pas tout. Même si vous sortez tout juste des bancs de l’école, votre profil peut être intéressant. Vous avez des compétences, une éducation et une personnalité. Ces atouts sont tout à fait valorisables !

La plupart des employeurs sont conscients qu’ils ne peuvent pas avoir le même niveau d’exigence envers un jeune diplômé que face à un senior. Vos expériences professionnelles vont compléter votre apprentissage. Alors ne vous dévalorisez pas !

Adoptez les codes de l’entreprise

Enfin, pour que la transition entre vie étudiante et vie active se passe au mieux, vous devez vous adapter aux codes de l’entreprise. Si vous avez effectué des stages professionnels ou des emplois étudiant pendant vos études, vous avez déjà commencé à vous familiariser avec cet univers. Une chance pour vous ! Mais dans le cas contraire, pas d’inquiétude : patience et implication vous aideront à vous adapter !

Informez-vous donc sur les comportements à suivre, les tenues vestimentaires, le jargon, etc. Évidemment, ces éléments varient d’une organisation à l’autre. Le mieux est d’entrer en contact avec des professionnels du domaine que vous visez, pour obtenir des conseils directs et personnalisés. Vous verrez que le monde de l’entreprise n’est finalement pas si mystérieux !

Même si la transition entre vie étudiante et vie active paraît impressionnante à première vue, rassurez-vous : elle se passe souvent de manière naturelle et fluide. Et pour vous sentir moins perdu, entourez-vous de personnes qui vous guideront !

Partager sur Facebook