menu
Nouvelles

Comment faire le bon choix? – RETOUR AUX ÉTUDES

Partager sur Facebook

Choisir une université pour continuer ces études ou retourner à l’école peut sembler intimidant, surtout si vous n’êtes pas certain·e de ce que vous désirez faire plus tard. Faire des choix concernant sa carrière professionnelle, ça peut être stressant! ·

 

C’est pourquoi le Carrefour jeunesse-emploi Montréal Centre-Ville existe. Non seulement on peut vous aider à trouver un emploi, mais on peut aussi vous supporter dans votre choix scolaire. En fait, on fait de tout!

 

On vous présente aujourd’hui une liste d’aspects à considérer quand viendra le temps de faire un choix d’école. Si vous avez plus de questions, évidemment, vous pouvez nous contacter! Il nous fera plaisir de vous soutenir dans cette démarche importante. N’hésitez jamais à nous contacter au 514-875-9770 ou au info@cjemontreal.org

 

  1. Déterminer les domaines qui pourraient vous intéresser

 

Plus facile à dire qu’à faire! En effet, parfois on ne sait pas trop le type de métier qu’on aimerait exercer plus tard, et il semble difficile de définir les objectifs de carrière qui nous allument. Ne vous en faites pas, c’est normal. Mais c’est aussi un très bon exercice pour éliminer, tranquillement, les emplois qui ne vous intéressent pas du tout. Un peu comme un entonnoir, allez-y par élimination. Au fur et à mesure que vous ratisserez vos choix, vous verrez que certaines professions semblent plus intéressantes que d’autres.

 

  1. Créer des relations avec les professionnels du milieu

 

Si un domaine en particulier vous intéresse, n’hésitez pas à naviguer sur LinkedIn pour rejoindre personnellement des professionnels et leur demander conseil. Ne soyez pas gêné·es : ça leur fera plaisir de répondre à vos questions. De cette manière, vous aurez l’opportunité d’en apprendre plus auprès d’experts qui s’y connaissent réellement. Les relations que vous créez à ce moment-là, en faisant preuve de curiosité et d’intérêt, vous seront particulièrement utiles pour un stage, ou un emploi, éventuellement.

 

  1. Soyez ouvert·e aux possibilités

 

Comme le dit si bien Ariane Moffat : « L’ouverture de l’esprit n’est pas une fracture du crâne ». Il est important d’évaluer toutes les options qui s’offrent à vous lorsque vient le temps de choisir la bonne université. Donc, dressez-vous une liste des programmes qui vous intéressent dans chaque université anglophone, francophone, au Québec ou non, etc. De cette manière, votre choix sera éclairé et vous prendrez la meilleure décision pour vous.

Partager sur Facebook